Entretenir le poil d’hiver de votre chat

person Posté par: Serena SIMONNEAU list Dans: News le: comment Commentaire: 0 favorite Vues: 249

La meilleure façon d’entretenir le poil de votre chat dépend de son mode de vie : va-t-il à l'extérieur ou vit-il en intérieur ? En fonction de ça, vous devez adapter l’entretien prodigué au pelage de votre petit compagnon.

La mue est une manifestation naturelle qui a lieu 2 fois par an. La première démarre à l’arrivée du printemps. Elle est déclenchée par les températures qui remontent mais aussi par la lumière. Les jours se rallongent : c’est également un indicateur qui influence le changement de pelage du chat. La deuxième se déclare à l’automne, lorsque les nuits se rallongent et que le froid prend doucement place.

Prendre soin du pelage de mon chat d’intérieur

Vous avez dû constater la mue d’automne de votre chat : son poil d’été a été remplacé par son poil d’hiver, plus fourni et épais. 

En hiver, la différence entre un chat qui a accès à l’extérieur ou non réside dans la perte anticipée de ce pelage. Une fois que la saison froide commence, les appartements / maisons commencent à être chauffés. C’est en partie la température de l’habitat qui influence la densité de la fourrure du félin. Ainsi, une fois votre intérieur chauffé, il commence petit à petit à le perdre comme si c’était le printemps. 

arbre chat design

L’hiver, il est très important de brosser votre chat quotidiennement 

Une fois la perte constatée, il faut brosser quotidiennement votre chat afin de l’aider à éliminer les poils morts. Cela vous permettra d’avoir moins de poils dans votre intérieur. Le brossage prévient également l’ingestion d’une trop grande quantité de poils par le chat lors de sa toilette quotidienne.

Ne pas négliger le traitement des parasites

Le chauffage peut favoriser la prolifération et le développement de puces et de parasites, même lorsque votre chat reste à l’intérieur. En faisant sa toilette, votre félin peut ingérer ces parasites et tomber malade. Il est donc très important de traiter votre chat avec un vermifuge comme à votre habitude et selon les conseils de votre vétérinaire. 

Limitez les sorties de votre chat 

Si votre ami à quatre pattes n’est pas habitué aux faibles températures, il risque de tomber malade. Vous pouvez donc limiter ses sorties et ne pas le laisser dehors sur des durées trop longues. 

S’il sort sous la neige ou la pluie, pensez à bien le sécher car l’humidité peut provoquer des infections de la peau mais également le faire tomber malade. 

arbre chat haut de gamme

Lorsque votre félin rentre de ces expéditions, nous vous conseillons de bien inspecter votre chat. Regardez ses oreilles, ses pattes et son museau afin de vous assurer qu’il n’y a pas de problème.

Adaptez l’alimentation de son chat pour l’hiver

Avec les faibles températures, votre chat a besoin de davantage de protéines et de nutriments. Pour cela, pas besoin de changer les habitudes alimentaires de votre compagnon, vous pouvez seulement ajouter quelques gouttes d’huile de poisson, de chanvre ou d’olive à sa gamelle. Cela lui apportera des oméga 3 et 6, ceux-ci vont rendre son poil plus brillant et plus épais. 

Prendre soin de votre chat d’extérieur durant l’hiver

Les chats qui ont été habitués aux faibles températures depuis leur plus jeune âge résistent beaucoup plus à l’hiver et peuvent rester dehors sans problème. Cependant, il est important de les protéger afin qu’ils ne tombent pas malades. 

Aménagez un abri extérieur pour votre chat

Nous vous conseillons d’installer un abri à votre ami à quatre pattes afin qu’il puisse s’abriter en cas de neige ou de pluie. 

Cet abri peut être un garage ou une niche qui est à l’écart du vent et de la pluie. L’endroit idéal est légèrement surélevé du sol et contient des couvertures chaudes ou des coussins pour que votre chat puisse dormir en tout confort. Vous pouvez également placer de la paille sur le sol car cela permet de garder la chaleur. 

entretenir poil chat hiver

Les félins ont tous une résistance au froid différente 

La résistance aux faibles températures de votre chat peut dépendre de son âge. En effet, les chatons ont des capacités de thermorégulation moins efficaces tandis que les chats âgés ont un système immunitaire plus faible. 

La race de votre chat peut également jouer dans sa capacité à résister au froid. Les chats à poils très courts ou à peau nue résistent moins bien qu’un chat à poil long. Par exemple, le Maine Coon ou le British Shorthair craignent moins le froid qu’un Sphinx ou qu’un Savannah. 

Assurez vous que votre chat a toujours assez à boire et à manger

Afin de maintenir sa température corporelle, votre chat dépense plus d’énergie que le reste de l’année. Il est donc important de s’assurer que votre chat a toujours de l’eau et de la nourriture à disposition. Nous vous conseillons de privilégier la nourriture sèche qui ne risquera pas de geler contrairement à de la pâtée. 

Placez ses gamelles dans un endroit accessible ou votre chat a l’habitude de passer du temps. Il est important que cet endroit soit à l’abri de la pluie et de la neige, afin qu’il puisse se nourrir confortablement et tranquillement. 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Nouveau compte S'inscrire